Faire un rachat de crédit, mode d’emploi

Nombreux sont ces employés, en particulier les fonctionnaires de l’état, qui n’arrivent pas à mettre en place leurs projets à cause de leur revenus instables.

Pour des raisons diverses, bon nombre de ces travailleurs se voient dans l’obligation de recourir à un prêt auprès d’une institution financière.

Mais il va s’en dire que les projets sont nombreux, surtout lorsqu’on est à la tête d’une famille relativement nombreuse.

On s’adonne alors dans ces cas-là à plusieurs prêts qui vont des crédits immobiliers aux crédits auto en passant par les crédits à la consommation. Dans certains cas, ces employés effectuent plutôt une demande de prêt en vue d’éponger un prêt antérieur.

Ils tombent ainsi sans pour autant s’en rendre compte dans un tourbillon duquel il est généralement difficile de sortir. Les banques et autres institutions financières ayant compris cela, ont donc mis en place une technique qui permettrait à ces employés de s’acquitter de leurs dettes de façon assez simple. En quoi consiste alors cette technique ?

Le rachat de crédit et son principe

rachat de créditConnu sous d’autres noms tels que restructuration ou consolidation de crédit, le rachat de crédit est une réponse viable aux divers problèmes d’endettement immodérés des travailleurs. C’est en fait une solution financière mise sur pied par les institutions financières pour venir en aide à ces derniers.

Il permet à l’employé de substituer tous ces crédits antérieurs et de les éponger en ayant recours à nouveau à un seul et unique prêt. Mais cette fois-ci, compte de ses difficultés, la banque offre au travailleur la possibilité de rembourser sur une période plus longue avec un taux assez bas, tout ceci en concordance avec son salaire. Il est conseillé de se rendre sur un comparateur rachat de crédit pour trouver une offre intéressante.

La constitution d’un dossier de rachat de crédit avant la signature

Il faut dire qu’il existe plusieurs types de rachat de crédit dont les plus utilisés sont le rachat de crédit immobilier et celui du crédit à la consommation. Ainsi selon chaque option, il y a des documents spécifiques à fournir. Mais les éléments nécessaires à fournir sont généralement les mêmes. Et les connaître permettra sans doute d’avoir assez rapidement le rachat de crédit souhaité. Les pièces à fournir dans ce dossier sont classées en quatre catégories.
La première à attrait à votre état civil. Dans cette partie du dossier, l’on vous demande d’apporter un exemplaire : d’une pièce d’identité valide, de votre livret de famille, de votre contrat de mariage ou de jugement de divorce si vous êtes concerné, d’une de vos facture datant de moins de trois mois, de toutes les pages de la taxe d’habitation et de la taxe foncière si vous êtes propriétaire, et d’un RIB ou un chèque annulé.

La seconde partie du dossier met l’accent sur vos revenus. Il s’agira ici de fournir : vos trois derniers bulletins de salaire en plus de celui du décembre dernier, une copie du dernier avis d’imposition, l’attestation d’employeur ou une copie de votre contrat de travail, votre attestation d’allocations familiales, un document justifiant vos trois derniers bilans fiscaux et tout autre éléments mettant en exergue vos différents revenus.

La troisième partie quant à elle est relative à votre budget. Il vous suffira de procurer vos trois derniers relevés bancaires, une photocopie des relevés de votre livret d’épargne, un tableau d’amortissement ainsi qu’une offre de prêt si vous aviez déjà un crédit immobilier et en autre des documents prouvant les états de vos consommations sur les crédits antérieurs.

Pour finir, le dernier morceau du dossier se rapporte à votre lieu de vie. Pour cela il faudra prévoir : une attestation d’assurance, si vous êtes propriétaire une copie de votre titre de propriété et une attestation provenant d’un notaire ou d’une agence immobilière, dans le cas où vous êtes locataire, la dernière quittance de loyer et lorsque vous êtes hébergés, une attestation d’hébergement accompagnée de la pièce d’identité de celui qui vous héberge.

Ce qu’il faut vérifier

Après tout cela, on vous appellera alors pour la signature. Cette étape est à suivre de très près. En effet, il faudra être vigilant sur plusieurs aspects de l’offre que vous avez retenue. Il serait judicieux de choisir l’offre qui satisfait à vos différents besoins et objectifs.

Ainsi, il est conseillé de choisir celle dont le coût global et la somme mensuelle à payer sont les plus bas, celle dont la durée de remboursement de la dette est plus longue avec des frais de remboursement anticipé acceptables et celle qui offre une possibilité de changement de banque.

Comments are closed.